BELGA
Publié le vendredi 18 octobre 2019 à 22h01 – Mis à jour le vendredi 18 octobre 2019 à 22h02

“Hack4Gov”, le premier hackathon des services publics fédéraux (SPF) Finances et Intérieur, a pu compter jeudi et vendredi sur 175 participants inscrits. Des fonctionnaires des deux administrations publiques, des représentants d’entreprises privées et certains universitaires ont cherché ensemble des solutions autour de six thèmes: les catastrophes naturelles, les interdictions de stade, les contrôles, les élections, les données immobilières ou encore les impôts.

Le SPF Finances souhaite évoluer vers une organisation intelligente et innovante et renforcer la coopération avec toutes ses parties prenantes, selon l’organisation. “Un hackathon s’inscrit dans cette ambition et encourage la co-création et l’innovation.”

Pour l’Intérieur, c’est le besoin d’une organisation agile, “centrée sur le citoyen” et associant des acteurs internes et externes, qui a été mis en avant.

Les participants ont relevé le défi avec le soutien de plus de 50 coaches. Un top trois a été sélectionné parmi les participants par les deux administrations publiques.

Celles des Finances a couronné l’équipe qui a proposé une solution à la question “comment mieux sensibiliser les citoyens à l’utilité de payer des impôts afin que ceux-ci le fassent plus rapidement et avec plaisir? “.

Du côté de l’Intérieur, c’est la formation qui s’est attardée à répondre à “comment pouvons-nous inciter les citoyens à aller voter ? ” qui a été désignée.
Le hackathon s’adressait aux personnes disposant d’une expérience en IT, marketing, business développement, stratégie ou gestion des processus.

Photos de l’événement :